Entre permanences et mutations, la bureaucratie dans le nord du viet nam (fin du xixe - debut du xxe siecles) - mandarins et employes subalternes de l'independance au protectorat

par Emmanuel Poisson

Thèse de doctorat en Etudes indiennes et extrême-orientales

Sous la direction de Philippe Langlet.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nos recherches doctorales se sont orientees vers l'analyse de la bureaucratie d'etat a la charniere du dai nam et du protectorat francais, au moment ou s'articulent difficilement le systeme politique des nguyen et le nouveau systeme du pouvoir colonial en construction au bac ky. Nous nous sommes attaches a etudier l'essai de rationalisation des appareils mandarinaux a la fin du xixe et au debut du xxe siecle, mouvement qui s'inscrit en fait dans une plus longue continuite, dans le prolongement des reformes menees par le thanh tong au xve siecle et par minh mang au debut du xixe siecle. Le mandarinat etait en effet un enjeu essentiel de la lutte des souverains vietnamiens pour une centralisation accrue, centralisation qui supposait la limitation sinon l'elimination des phenomenes clientelaires et l'amelioration des methodes de travail des mandarins. Or l'analogie est frappante entre les difficultes rencontrees, les solutions proposees au debut et a la fin du dix-neuvieme siecle. La comparaison pour le nord du viet nam entre les politiques imperiales et coloniale a resolument oriente notre etude vers l'analyse des permanences, des continuites institutionnelles et sociologiques par-dela la rupture politique de la conquete. Cette orientation etait plus fructueuse que la perspective problematique d'un simple processus de modernisation administrative, synonyme de transformation radicale, porte par la colonisation. La majorite des debats sur le theme de la reforme administrative au debut du vingtieme siecle font en effet echo aux interrogations et debats precoloniaux. La centralisation face aux interets particuliers, l'allegement des structures administratives, la formation, la remuneration, les methodes de travail des mandarins et subalternes, l'administration dans la haute region, toutes ces questions avaient ete debattues sinon abordees bien avant 1884.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 580 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 352 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2000) 062

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4944
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.