La coordination inter-firmes : les dimensions productive et spatiale

par INGRID FRANCE

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Moati.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La question soulevee par ce travail est celle de l'articulation entre les dynamiques productives et spatiales. L'angle d'analyse retenu est celui des processus de coordination externe (niveau inter-firmes). La premiere partie a pour objet de presenter, a partir des faits stylises, une grille de lecture des dynamiques productives et spatiales mettant l'accent sur la coexistence de divers schemas de coordination. La seconde partie est centree sur la mise en lumiere des fondements conceptuels de cette grille de lecture, autour de l'analyse de l'emergence des processus de coordination inter-firmes et de leur espace. Deux approches sont distinguees : l'approche individualiste et l'approche institutionnaliste, la seconde s'averant plus pertinente pour rendre compte des processus dynamiques et creatifs. Enfin, la troisieme partie consiste en une illustration de la grille de lecture et de ses fondements theoriques a travers le cas des firmes japonaises.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 400 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 34 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.