De la violence subie a la violence agie etude des troubles psychopathologiques chez des mineurs victimes d'abus sexuels et places a l'aide sociale a l'enfance

par Hélène Marie-Grimaldi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Fédida.

Soutenue en 2000

à Paris 7 .


  • Résumé

    La these porte sur les troubles psychopathologiques de mineurs victimes d'abus sexuels intrafamiliaux et places a l'aide sociale a l'enfance. Elle s'interroge plus precisement sur l'existence d'un lien entre abus sexuels et violence physique. Deux groupes de sujets ont ete constitues : le groupe i, compose de 15 sujets, ages de 7 a 18 ans, ayant connu des abus sexuels dans l'enfance et le groupe ii, compose de 14 sujets, ages de 5 a 18 ans, egalement en situation de placement, mais non abuses sexuellement. L'etude du dossier administratif des sujets, des entretiens cliniques et la passation de tests psychologiques ont permis de recueillir des elements concernant le sujet, son environnement familial, la nature des abus sexuels, les troubles psychopathologiques et les soins psychiques apportes. Des tests statistiques ont ete effectues et des vignettes cliniques viennent illustrer les resultats obtenus. A l'issue de cette recherche, il apparait que les rapports dans le couple parental des sujets du groupe 1 relevent davantage d'un rapport parent-enfant que d'un rapport homme-femme. Au niveau de la semiologie, les troubles sexuels, la violence physique et les troubles de l'humeur sontsignificativement plus importants dans le groupe i que dans le groupe temoin. Notre hypothese se trouve donc verifiee, a savoir l'existence d'un lien entre abus sexuels et violence physique. L'essai de conceptualisation clinique qui suit, met en evidence l'existence d'une situation de polytraumatismes chez les mineurs confies a l'aide sociale a l'enfance. Le trauma sexuel vient en fait amplifier une desorganisation plus profonde de la personnalite. Des concepts, comme ceux de defaut d'appropriation corporelle, fragmentation psychique, position quasihallucinatoire, identite prototypique et violence originale nous ont permis de specifier ce que nous qualifierons de potentialite psychotique. Cette recherche denonce egalement l'existence de violences des institutions et ouvre la discussion sur ce que pourrait etre une nouvelle clinique des abus sexuels et de la maltraitance grave : une clinique du reel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 436 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 147 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4187
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.