Effecteurs et regulateurs des gtpases ras et rap2 : etude des ralgefs et de la pde

par VANESSA NANCY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEAN DE GUNZBURG.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les proteines rap2 presentent 50% d'identite avec les proteines ras et comportent un domaine effecteur conserve. A ce jour, la fonction cellulaire de ces proteines demeure inconnue. Afin d'identifier cette fonction, un crible double hybride a ete realise a partir d'une banque d'adnc de cellules de la lignee de lymphome t jurkat, avec la proteine rap2b sauvage et entiere comme appat. Deux partenaires cellulaires potentiels ont fait l'objet d'une etude plus approfondie. Tout d'abord, les ralgefs qui sont des facteurs d'echange de la gtpase ral et des effecteurs de la gtpase ras. Nous avons montre que les ralgefs sont des effecteurs potentiels de la gtpase rap2. La formation des complexes rap2/ralgefs au niveau du reticulum endoplasmique n'aboutit pas a l'activation de la gtpase ral, ni n'interfere avec la cascade activatrice ras/ral. Par consequent, ces donnees suggerent l'existence d'une nouvelle voie de signalisation au niveau du reticulum endoplasmique, impliquant les proteines rap2 et ralgefs. Une proteine de 220 kda intergissant in vitro avec la region n-terminale de la proteine ralgds pourrait intervenir dans cette voie. Ensuite, la sous-unite de la phosphodiesterase a gmpc des cellules en batonnets de la retine (pde), une enzyme impliquee dans la phototransduction. Nous avons montre que la pde interagit dans le systeme double hybride avec diverses gtpases dotees d'un motif caax, siege de leurs modifications post-traductionnelles. Alors qu'il a ete demontre que la pde exerce une activite gdi sur les sous-unites et de la phosphodiesterase et sur la gtpase rabl3, nous avons demontre que ce n'est pas le cas pour les gtpases ras et rap2. Nos donnees convergent vers l'implication de la pde dans le trafic des gtpases au cours de leur maturation, lorsque la forme isoprenylee des gtpases va s'ancrer au reticulum endoplasmique. Enfin, d'autres donnes indiquent que la pde pourrait etre impliquee dans le transport vesiculaire intracellulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : 330 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.