Bicouches tensioactives et particules d'oxyde de fer : comportements induits et mineralisation

par DAMIEN LETELLIER

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Valérie Cabuil.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude proposee porte sur la realisation de systemes mixtes bicouches amphiphiles/nanoparticules d'oxyde de fer. Nous considerons deux types de matrices organiques presentant des proprietes et des structures differentes : les phases lamellaires du tensioactif non ionique c 1 2e 4 et les structures tubulaires discretes, appelees tubules, formees par le phospholipide dc 8 , 9pc. Pour l'obtention de ces systemes, deux voies sont envisagees : l'ajout de dispersions colloidales aqueuses de nanoparticules magnetiques au systeme tensioactif/eau initial et la polycondensation des cations du fer en presence de molecules amphiphiles. Le systeme mixte phases lamellaires/particules magnetiques presente un large domaine ferrosmectique. La fraction volumique de particules incorporees peut atteindre la valeur de 1,5%. La nature entropique de la phase lamellaire permet d'y inserer des particules de diametre superieur a l'espace interlamellaire qui stabilisent les defauts de l'ordre smectique mais ne modifient pas le comportement de phase du tensioactif. Quand des tubules sont disperses dans une solution colloidale de nanoparticules magnetiques, ils acquierent un comportement magnetique induit qui depend de la charge des particules. Les tubules portant une charge apparente negative, les particules magnetiques cationiques sont collees sur et dans les tubules qui deviennent alors plus magnetiques que le milieu. En presence de particules anioniques, ils se comportent au contraire comme des trous magnetiques. De plus, nous avons pu montrer que la stabilite thermique des tubules rend compte des interactions particules/membranes. Enfin, nous avons decrit la mineralisation des tubules lipidiques par polycondensation d'especes ferriques a leur surface. La nature des phases inorganiques obtenues revele le role de catalyseur que jouent les tubules lors de la precipitation du solide, en particulier dans le cas des tubules decores par des nanoparticules d'akaganeite.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 p.
  • Annexes : 127 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.