Adherence des latex : du film a la particule

par MAUDE PORTIGLIATTI

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de LILIANE LEGER.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les latex sont des dispersions aqueuses de particules de polymere utilisees comme liant ou revetement dans de nombreuses applications. L'adherence des latex est gouvernee non seulement par leurs caracteristiques physico-chimiques, mais egalement par l'organisation des particules de latex (particules isolees, agregats submicroniques ou films epais). Nous avons etudie ces deux aspects en deployant plusieurs tests d'adherence sollicitant les latex a des echelles spatiales tres differentes, sur une large gamme de vitesses et pour differents substrats modeles. Les tests de pelage et de jkr, sur films epais, soulignent le role predominant des dissipations viscoelastiques. Pour obtenir, par le test jkr, une valeur de travail thermodynamique d'adhesion, il est necessaire de laisser relaxer le contact plusieurs semaines. Le comportement en pelage est caracterise par des valeurs elevees d'energie de separation et par l'existence de deux modes de rupture (adhesif et cohesif) dont les limites en vitesse et en temperature sont fixees par les proprietes rheologiques des latex. Dans la plupart des cas les dissipations sont localisees en tete de fracture dans une zone dont la dimension est grande devant celle des particules. Grace au test de nano-tack que nous avons developpe et qui consiste a etudier la rupture du contact entre une seule particule de latex et une pointe de microscope a force atomique, il est possible de mettre en evidence des effets de confinement des dissipations en limitant le volume dissipant a une seule ou quelques particules. La modelisation du contact permet de realiser une analyse quantitative de ce test. A cette echelle nanometrique, les resultats sont encore marques par les dissipations mais ils deviennent tres sensibles a l'organisation des particules (voisinage). Dans le cas d'une particule isolee de latex, l'adherence est regie par des mecanismes de dissipation specifiques (formation de filaments).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 p.
  • Annexes : 236 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.