Etude de la lateralite manuelle : aspects comportementaux, ressemblance familiale, hypothese genetique d'une liaison au chromosome x

par ANNE-LISE DOYEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Michèle Carlier.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif final de cette etude est de determiner et de localiser des regions chromosomiques impliquees dans la direction et/ou le degre de lateralite manuelle chez l'humain. Deux parties la constituent : la premiere consiste a affiner la description et la mesure du phenotype de la lateralite, la seconde est une etude genetique de la lateralite. Dans la premiere partie, une etude sur la mesure de la lateralite est menee avec 262 participants (159 se declarant droitiers, 78 gauchers et 25 ambidextres). Quatre epreuves de mesure de la lateralite sont utilisees : epreuve de ramassage de cartes (d'apres bishop et al. , 1996), epreuve de deplacement de chevilles (annett, 1985), epreuve du purdue pegboard (tiffin, 1948) et un questionnaire de preference manuelle d'annett (1985). Les resultats sont les suivants : 1) les qualites metriques des outils sont satisfaisantes ; 2) une analyse latticielle du questionnaire met en evidence une structure de la preference manuelle tres differente chez les droitiers et chez les gauchers ; 3) les structures de preference et de performance manuelle sont internes a la population dans laquelle elles sont etablies ; 4) performance et preference manuelles sont deux composantes differentes, mais complementaires et indispensables a l'etablissement d'un profil de lateralite. En seconde partie, une etude genetique est menee avec 94 familles informatives de gauchers, selectionnees sur le critere suivant : il existe au moins deux gauchers ou ambidextres declares, possedant 50% de patrimoine genetique en commun, sur une ou sur deux generations. L'etude familiale montre l'existence d'une grande ressemblance pere / enfant pour le degre de lateralite. L'etude genetique (analyse de l'adn) inclut 53 familles. Quatre stss balisant la region homologue des chromosomes x et y ont ete utilises : un lien avec le degre de lateralite au niveau du marqueur dxs1203 est apparu mais merite d'etre confirme avec un echantillon plus large de familles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 339 p.
  • Annexes : 267 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.