Implication du facteur de transcription elk-1 dans la plasticite synaptique et la differenciation neuronale

par PETER VANHOUTTE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JOCELYNE CABOCHE.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le facteur de transcription elk-1 appartient a la famille des proteines ets et constitue une cible nucleaire majeure des voies de signalisation mapk (mitogen activated protein kinase). Sa phosphorylation par les mapk actives permet la transactivation de genes porteurs de sites serum responsive element (sre) sur leur promoteur. Bien que des donnees recentes aient montre que les mapk de type extracellular-signal regulated kinase (erk) etaient exprimees et regulees dans les cellules neuronales, le role de elk-1 dans ces cellules demeurait peu documente. L'etude de son expression dans le cerveau adulte a permis de montrer que cette proteine etait ubiquiste et presentait la caracteristique, peu frequente pour un facteur de transcription, d'etre exprimee dans le noyau et le cytoplasme des neurones. L'analyse de sa regulation dans des modeles in vitro et in vivo d'induction de genes possedant un site sre nous a permis de montrer que i) elk-1 etait phosphoryle par erk dans le noyau et le cytoplasme ii) deux modules : erk/elk-1 et erk/?/creb (cre-binding protein), actives par les camk (calcium/ calmodulin kinase), jouait un role cle dans la regulation genique. De plus, l'activation de elk-1 et creb par erk etait necessaire a la potentiation synaptique a long terme in vivo, suggerant que l'activation de elk-1 etait un evenement cle dans les regulations geniques sous tendant la plasticite synaptique. Nous avons ensuite montre que la presence de elk-1 dans le cytoplasme des neurones etait due a l'expression d'une isoforme neuronale de elk-1(selk-1). Nous avons etabli que selk-1 etait tronquee dans son domaine de liaison a l'adn et possedait des proprietes inhibitrices sur l'activite du site sre. De plus, elk-1 et selk-1 possedent des roles opposes sur la differenciation neuronale des cellules pc12 induite par le ngf puisque seule la proteine tronquee facilite la differentiation, vraisemblablement par un controle des genes impliques dans le cycle cellulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 278 p.
  • Annexes : 271 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.