Interactions entre cellules dendritiques et adenovirus

par DELPHINE REA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Claude Nicolas.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Leur pouvoir exceptionnel de capture et d'appretement des antigenes et de maturation fonctionnelle font des cellules dendritiques (cd) les seules cellules presentatrices d'antigene aptes a initier les reponses immunitaires t a partir de lymphocytes naifs. La possibilite d'introduire des antigenes dans les cd et de manipuler leurs fonctions autorise le developpement de nouvelles strategies d'immunotherapie specifique. Dans cette these, nous demontrons que les adenovirus recombinants du sous-groupe c sont extremement prometteurs pour vehiculer des molecules vaccinales dans les cd ex vivo. En effet, ils accroissent les capacites immunostimulatrices des cd humaines et cooperent avec les facteurs de maturation des cd. Cependant, le transfert genique necessite un contact prolonge avec un nombre de particules virales eleve du fait de l'absence de car (coxsackie and adenovirus receptor), le recepteur d'attachement de la fibre des adenovirus du sous-groupe c a la surface des cd. Le remplacement de cette fibre par celle d'adenovirus appartenant a d'autres sous-groupes nous permet d'ameliorer le tropisme dendritique des vecteurs du sous-groupe c. Les vecteurs porteurs d'une fibre d'adenovirus du sous-groupe b, dont le recepteur cellulaire est a ce jour inconnu, se revelent en effet 100 fois plus efficaces que les vecteurs non modifies pour transferer et exprimer des genes dans les cd. Cette superiorite est liee a une penetration intracellulaire accrue et plus rapide, et a une meilleure expression des genes transferes lors de la maturation des cd. De plus, elle s'accompagne d'une meilleure presentation des antigenes codes par les genes transferes aux lymphocytes t. Les adenovirus du sous-groupe c porteurs d'une fibre d'adenovirus du sous-groupe b sont donc des vecteurs d'avenir en immunotherapie basee sur l'administration de cd genetiquement modifiees ex vivo et permettront peut-etre d'adresser directement les antigenes aux cd in vivo.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 99 p.
  • Annexes : 197 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.