Phenomenes d'explosion pour certaines equations de la chaleur non-lineaires

par Arthur Ramiandrisoa

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Haïm Brézis.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On etudie les phenomenes d'explosion relatifs a l'equation de la chaleur non-lineaire u t u = g(u) dans (0,t), u = 0 sur (0,t), u(0) = u o dans , (1) ou g est la non-linearite c 1 croissante, est un domaine borne regulier de r n et u o , l (), u 00 est la donnee initiale. Dans la premiere partie, on etudie egalement le probleme stationnaire associe u = g(u) dans , u = 0 sur , (2) en demontrant un resultat de borne superieure du gradient des solutions classiques, ainsi qu'une condition necessaire sur la non-linearite pour l'existence d'une solution faible de (2) non classique. On demontre par ailleurs, en utilisant une borne inferieure du semi-groupe associe a la chaleur, l'equivalence entre les diverses notions de solutions faibles de (1) et celles d'explosion totale apres un temps t <. Dans la seconde partie, on etudie l'equation de la chaleur non-lineaire (1) dans le cas radial, ou le domaine est une boule de r n et u 0 , l () est radiale. Apres une etude de l'ensemble des points d'explosion, on demontre que pour une non-linearite g(s) = s p, p>1, si la solution u de (1) explose en t = t m a x en dehors de l'origine, alors les normes l q de u explosent quand tt m a x, pour tout q > p1/2. Il y a alors explosion de normes sous-critiques, de l'energie et une explosion totale de la solution apres t m a x. La troisieme partie, la plus importante de la these, concerne le rapport entre l'equation de la chaleur non-lineaire et l'equation de la chaleur stationnaire associee. Les premiers resultats ont ete le fruit d'une collaboration avec h. Brezis, t. Cazenave et y. Martel. Il est egalement question du probleme d'evolution avec une donnee initiale u 0 dans l 1 () non classique. On demontre dans certains cas l'existence d'une solution classique u de (1) sur (0, ) avec u(0) = u 0, et dans d'autres la non-existence d'une solution meme faible de (1) sur (0,t) pour tout t>0.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (159 p.)
  • Annexes : Réf. bibliogr. en fin d'articles, 100 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 06544
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-2000-RAM
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 2000 399
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.