Protection du fer par la polyaniline. Electropolymerisation et caracterisation par spectroscopies optique et raman

par VIET PHONG PHAN

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de ANNE HUGOT LE GOFF.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous avons presente une etude sur l'application d'un film de polymere conducteur, la polyaniline, pour la protection du fer contre la corrosion en milieu acide. La comparaison des durees de protection a permis de choisir le meilleur milieu de polymerisation, qui se revele etre l'acide phosphorique. L'etude des roles joues par les differents parametres experimentaux pendant le processus de depot a permis de determiner les conditions optimales de preparation du film. L'analyse du film opere par la methode electrochimique est completee par des observations au meb. La capacite de protection du film a ete demontree en milieu acide sulfurique a differents ph, entre 0,5 et 4,5. La couche de polyaniline protege le fer contre la corrosion, en raison de l'echange d'electrons entre le polymere et le film passif en dessous. La protection apportee par la polyaniline depend beaucoup de la qualite de ce film passif et la perte de la protection correspond a la rupture de la couche passive sous-jacente. La structure du film de polyaniline a ete analysee par les spectroscopies raman et optiques. Les spectres d'absorption ont montre la disparition de la bande excitonique exactement au moment de la perte de protection. Les resultats optiques sont confirmes sur les spectres raman. Avant la rupture l'apparition d'un phenomene de resonance raman avec l'excitation verte montre qu'il y a une certaine delocalisation de la charge. Apres la rupture, une certaine charge reste sur la polyaniline ; cette charge doit etre delocalisee car elle est assez peu caracterisee en raman alors que les bandes polaroniques optiques restent fortes. Dans la rayure, apres un certain temps de maintien en solution, on a pu identifier par raman une couche de magnetite et d'oxyhydroxyde feooh. Il y a alors acidification locale avec la precipitation d'oxyde de fer.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 p.
  • Annexes : 141 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.