Les inhibiteurs de la cholinesterase peuvent-ils compenser un deficit fonctionnel du noyau basal de meynert? etude par mesure du debit sanguin cerebral chez le rat

par PHILIPPE PERUZZI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Pierre Lacombe.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la maladie d'alzheimer on observe un deficit cholinergique cortical, une degenerescence du noyau basal de meynert (nbm) et une reduction du debit sanguin cerebral (dsc). En se basant sur les donnees experimentales qui montrent un lien entre nbm et dsc et suggerent que le dsc reflete le fonctionnement du systeme basalocortical, nous avons evalue le principe de therapie cholinergique substitutive, sur un modele de lesion unilaterale du nbm du rat a l'acide ibotenique, en mesurant le dsc. Nous avons etudie 2 anticholinesterasiques : la physostigmine et la tacrine a 2 delais apres la lesion : 1-2 semaines (effets de la desafferentation) et 3-5 semaines (hypersensibilite de denervation). Le dsc etait mesure par la technique au 1 4c iodoantipyrine. Au court terme, la lesion du nbm a provoque un deficit cholinergique et une baisse du debit sanguin dans le cortex parietal, occipital et frontal. La physostigmine et la tacrine augmentaient le debit sanguin principalement dans le cortex. Cependant, les reponses a la physostigmine etaient identiques dans les deux hemispheres et la reactivite a la tacrine etait plus elevee dans les aires parietale et frontale du cote lese. Au long terme, les effets de la lesion etaient inchanges, mais les valeurs de debit observees sous physostigmine etaient plus faibles du cote lese, alors que la tacrine maintenait une plus forte reactivite dans le cortex frontal. Nous montrons une absence d'activation du systeme basalocortical par les anticholinesterasiques, et une facilitation de la circulation par la tacrine dans des aires corticales desafferentees. Les anticholinesterasiques agiraient sur 3 cibles corticales recevrant des projections du nbm : un neurone intracortical vasodilatateur, un interneurone inhibiteur, et la microvascularisation. Le traitement par des anticholinesterasiques pourrait avoir des effets cognitifs benefiques par leur propriete vasodilatatrice accrue dans les territoires corticaux desafferentes du nbm et hypoperfuses.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 179 p.
  • Annexes : 306 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.