Etude des proteines hp1 de mammiferes au cours du cycle cellulaire et du developpement

par ELSA MINC

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Claude Courvalin.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez la drosophile, la proteine hp1 (heterochromatin protein 1) joue un role majeur dans la repression de l'activite des genes transposes au voisinage d'une region heterochromatique (position effect variegation). Hp1 participerait a la formation de grands complexes multiproteiques capables d'induire la condensation de la chromatine. Hp1 est conservee de la levure a l'homme ou elle est presente sous la forme de trois orthologues (hp1, hp1 et hp1). Ces trois proteines ont une grande homologie de structure, mais leurs fonctions respectives ne sont pas connues. A l'aide d'anticorps specifiques diriges contre hp1, hp1 et hp1, nous avons montre que ces trois proteines sont presentes dans l'heterochromatine du noyau interphasique des cellules de mammifere, leur degre de colocalisation variant suivant l'espece. Une fraction importante d'hp1 est associee a l'euchromatine. La coimmunoprecipitation des trois proteines hp1 a partir d'extraits nucleaires montre qu'une fraction d'entre elles forme des complexes heterotypiques in vivo. Dans les cellules mitotiques, hp1 et hp1 restent associes aux chromosomes, tandis qu'une fraction d'hp1 est solubilisee dans le cytoplasme. Sur chromosomes etales, les trois proteines hp1 sont associees aux centromeres, hp1 etant aussi dispersee en de nombreux foci sur les bras des chromosomes. Au cours du developpement, l'incorporation d'hp1 a l'heterochromatine est tardive, puisqu'elle n'est pas observee du stade ovocytaire au stade blastocytaire de l'embryogenese murine. L'adressage des proteines pourrait etre module par phosphorylation puisqu'hp1 et hp1 qui sont phosphorylees en interphase sont hyperphosphorylees en mitose, hp1 etant aussi phosphorylee de facon differente dans l'euchromatine et dans l'heterochromatine. Pendant le cycle et la differenciation cellulaire, les differences de structure primaire des trois proteines hp1 associees a des modifications post-traductionelles transitoires pourraient engendrer une variete d'isoformes ayant des localisations et des fonctions distinctes. L'identification de ces isoformes et de leurs ligands permettra d'elucider les fonctions associees a cette famille de proteines.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 p.
  • Annexes : 293 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.