Effets de cytokines et de facteurs de croissance sur un inhibiteur tissulaire de la thrombine, la protease nexine i, et un de ses recepteurs, par-1, dans le muscle squelettique humain in vitro

par CORINNE MBEBI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Martine Verdière-Sahuqué.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Certaines serine proteases comme les activateurs de plasminogene ou la thrombine ainsi que leur inhibiteurs sont impliques dans le developpement du systeme nerveux et du systeme neuromusculaire. Nous avons demontre que les cellules de muscle squelettique humain en culture sont capables d'exprimer au stade le plus differencie (myotubes) un inhibiteur de serine proteases, la protease nexine i (pni) analogue a la glia-derived nexin (gdn) (monard et al. , 1983). Dans nos conditions de culture, la pni est presente a la surface des myotubes sous forme d'agregats formant des complexes stables avec une de ses serine protease cible, la thrombine. Cette interaction demontre la fonctionnalite de ces proteines au niveau d'un tel systeme in vitro. Par differentes approches (elisa, immunocytochimie, western blot, rt-pcr et northern blot), nous avons trouve que de tels myotubes sont capables de secreter la pni dans le milieu de culture et cette secretion est augmentee par certains facteurs liberes localement au cours de phenomenes traumatiques et/ou inflammatoires en particulier par l'interleukine-1 (il-1), le tumor necrosis factor-), et le transforming growth factor- (tgf-). Lorsqu'elle est attachee a la matrice extracellulaire, la pni inhibe preferentiellement la thrombine. Cette protease est multifonctionnelle (coagulation, hemostase, inflammation, effet mitogene, changements morphologiques) et ses effets cellulaires sont medies via l'activation d'un recepteur specifique de la thrombine (par-1) appartenant a la famille de recepteurs a 7 domaines transmembranaires couples aux proteines g. Par differentes approches (western blot, immunocytochimie, rt-pcr) nous avons montre que les cytokines et facteurs de croissance utilises induisent

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 p.
  • Annexes : 329 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.