Expression chez escherichia coli de genes transcrits par l'arn polymerase de t7 : le role helper de la kinase de t7

par ISABELLE MARCHAND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de MARC DREYFUS.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le bacteriophage t7 exprime parmi ses proteines precoces, une kinase (gp0. 7) qui stimule sa croissance dans des conditions difficiles. La kinase phosphoryle certaines proteines de l'hote et inhibe aussi la transcription endogene. Cependant, une proteine tronquee (pk) dans sa partie c-term possede toujours l'activite kinase mais non l'autre et peut etre exprimee de facon stable chez e. Coli. Ici nous avons introduit des alleles tronques du gene 0. 7 codant soit pour la pk soit pour un mutant ponctuel de l'activite kinase (pk g 7 6 f), dans une souche bacterienne exprimant l'arnp de t7. Nous avons examine comment ces alleles affectent l'expression de genes places sous le controle d'un promoteur tardif de t7. L'expression proteique des genes testes est fortement stimulee en presence de pk mais non pk g 7 6 f. Cette stimulation resulte de deux effets distincts : 1) la transcription a partir d'un promoteur tardif de t7 est augmentee et peut etre reproduite in vitro. Ainsi la pk agit comme un activateur de l'arnp de t7 en augmentant son affinite pour son promoteur. 2) l'expression de la pk stabilise les arnm synthetises par l'arnp de t7. Cela n'est pas du a un effet indirect de la pk sur la traduction. La pk stabiliserait les arnm en agissant sur la machinerie de degradation meme. A la fois in vivo et in vitro la pk phosphoryle 2 proteines du degradosome : l'arn helicase rhlb et la rnase e dans sa moitie c-term, non impliquee dans la catalyse. Ce resultat ressemble au fait que la mutation rne131, qui delete la partie c-term de la rnase e et empeche la formation du degradosome, stabilise les memes arn. Neanmoins, tous les arn substrats de la rnase e ne sont pas stabilises par ces modifications. L'existence de 2 sortes d'arn laisse penser que la rnase e pourrait atteindre ses sites de coupure selon 2 mecanismes possibles : 1) une reconnaissance de l'extremite 5 de l'arn ne necessitant que l'activite catalytique ; 2) une entree interne de l'enzyme sur l'arn necessitant la partie c-term.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 231 p.
  • Annexes : 306 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.