Etude d'un nouveau mecanisme de regulation post-traductionnelle des proteines apparentee a l'ubiquitinylation : la voie sumo

par FRANCOIS LEHEMBRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de ANNE DEJEAN.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ubiquitinylation des proteines represente un cas particulier de modification post-traductionnelle ou l'ubiquitine est fixee de facon covalente a une proteine cible afin qu'elle soit degradee par le proteasome. Recemment, plusieurs proteines apparentees a l'ubiquitine ont ete isolees. L'une d'entre elles, sumo, est conjuguee a de nombreuses proteines qui commencent a etre caracterisees. Parmi ces dernieres, on trouve la proteine pml qui colocalise avec sumo dans des sous-structures nucleaires au role meconnu, les corps nucleaires pml. Nous avons caracterise ici la voie de modification par sumo (sumoylation) chez la drosophile. Outre une enzyme impliquee dans la sumoylation, nous avons clone l'homologue de sumo chez la drosophile, dsmt3. Cette proteine est localisee, comme sumo, d'une facon ponctuee dans le noyau, suggerant une conservation des corps nucleaires pml chez les insectes. Nous avons isole deux substrats de dsmt3 : drf, une proteine homologue a pml, ainsi que le represseur transcriptionnel tramtrack. Les formes sumoylees et non-sumoylees de cette proteine sont capable de se lier a l'adn sur de nombreux sites du genome. L'analyse de drosophiles deficientes dans la sumoylation devrait nous permettre de comprendre le role de cette modification sur l'activite de tramtrack. Il a ete montre recemment que le represseur transcriptionnel daxx etait localise dans les corps nucleaires ainsi que dans une fraction diffuse du noyau,. Notre etude a permis de montrer que la forme sumoylee de pml etait capable specifiquement de sequestrer daxx dans les corps nucleaires et d'inhiber ainsi son action repressive. Ces observations suggerent que la sumoylation de la proteine pml permet une regulation transcriptionnelle des genes cibles de daxx. Enfin, nous avons pu montrer que les proteines c-jun et p53 pouvaient etre elles-memes des cibles de la sumoylation. Si l'activite de la proteine p53 est augmentee faiblement suite a sa conjugaison par sumo, celle de c-jun parait alteree.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203 p.
  • Annexes : 386 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.