Interactions au niveau des domaines intracellulaires des sous-unites alpha3a, alpha6a et beta1a des integrines

par EMMANUEL LAPLANTINE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de MONIQUE AUMAILLEY.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les adhesions focales (af) constituent un lien essentiel entre la matrice extracellulaire et le cytosquelette, ainsi que le site de transmission de signaux par les integrines. Les integrines 31 et 61, recepteurs des laminines, different dans leur specificite de reconnaissance : la laminine 1 se lie a l'integrine 61 seulement et l'adherence des cellules a ce substrat entraine la formation d'af distinctes de celles formees sur d'autres isoformes de laminine liant a la fois 31 et 61. L'integrine 31 pourrait donc reguler de maniere transdominante l'integrine 61. Afin de tester cette hypothese, des peptides representant le domaine intracellulaire des sous-unites 3a ou 6a d'integrines ont ete injectes dans des fibroblastes vivants adheres a la laminine 1. Seule la microinjection du peptide 3a entraine une reorganisation specifique des af, rappelant celles formees lors de l'activation du recepteur 31 par ses ligands. De plus, des etudes par resonance plasmonique de surface (spr) permettent de detecter une interaction directe entre les peptides correspondant aux domaines intracellulaires des sous-unites 3a et 1a d'integrine. Enfin, un criblage de banque d'adnc avec le domaine intracellulaire de la sous-unite 3a comme amorce dans le systeme double hybride chez la levure, a permis l'identification de plusieurs partenaires d'interaction. Parmi ceux-ci, la proteine dral/fhl2 interagit avec l'integrine 31 in vivo. En conclusion, differentes interactions specifiques au domaine intracellulaire de la sous-unite 3a, contribuent a la regulation de l'organisation des af par l'integrine 31. Par ailleurs, nous avons examine la contribution du domaine intracellulaire de la sous-unite 1a dans le phenomene de clustering des integrines. Des analyses en spr revelent une affinite du domaine intracellulaire de 1a pour lui-meme. Des experiences en gel filtration et en sds-page montrent que ce domaine forme des multimeres qui, d'apres des mesures en dichroisme circulaire, adoptent une structure en helice. L'oligomerisation et le changement de structure secondaire du domaine intracellulaire de la sous-unite 1a pourraient intervenir de maniere active dans l'agregation des integrines et la formation des af.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 274 p.
  • Annexes : 444 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.