Infection virale par htlv-i et syndrome sec : aspects morphologiques et pathologiques

par MARLENE LANDAU-OSSONDO NLOM

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jacques Diebold.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la zone d'endemie pour htlv-i que constitue la martinique, pres d'un patient sur deux, sero-positifs pour htlv-i, presente un syndrome sec. Cette etude revele l'existence d'un syndrome sec chez 54. 3% des patients atteints d'une paraparesie spastique tropicale/myelopathie associee a htlv-i ((tsp/ham) et 30. 4% des sujets dits asymptomatiques. Ce syndrome sec differe d'un authentique syndrome de gougerot sjogren par la discretion de la symptomatologie, l'absence de ses complications majeures, en particulier d'ulcere de la cornee, le type des populations cellulaires rencontrees au niveau des glandes salivaires et l'absence des anticorps habituellement retrouves au cours de ce syndrome, anticorps anti-ssa, ssb, anticorps anti-nucleaires ou facteur rhumatoide. Une analyse plus fine de l'immunite des sujets seropositifs pour htlv-i revele cependant la presence de multiples auto-anticorps, en particulier diriges contre les histones, peptides ro 52, poly adp ribose, poly adp ribose polymerase, myosine et proteinine basique de myeline. Ces auto-anticorps sont surtout retrouves chez les malades presentant une leucemie a cellules t de l'adulte (atl) ou une tsp/ham. La preponderance des lymphocytes cd8+ cytotoxiques dans la population cellulaire inflammatoire des glandes salivaires accessoires et les phenomenes d'auto-immunite observes, soulignent toute la complexite de la pathogenie de l'infection par htlv-i. La presence du provirus htlv-i et d'arn viral notee dans les cellules epitheliales des glandes salivaires accessoires et leur niveau d'expression virale dans ces cellules, suggerent qu'elles puissent etre un reservoir pour la replication du virus et participer a sa transmission. L'examen des glandes salivaires accessoires,


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 198 p.
  • Annexes : 5 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2000 259
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.