Elimination de l'arsenic de bains de destruction d'armes chimiques et traitement des effluents

par THIERRY GUENEGOU

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Alain Jardy.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le cadre de la convention sur le desarmement chimique, nous avons mis au point un procede d'elimination de l'arsenic de bains de destruction d'armes chimiques. Un procede en deux etapes est propose : la premiere consiste a eliminer la majeure partie de l'arsenic par precipitation de composes solides, tandis que la seconde a pour objectif de mettre les effluents en conformite avec la norme de rejet en vigueur pour l'arsenic (<0,1 mg. 1 - 1) a l'issue d'un traitement chromatographique. Nous avons etudie la precipitation des arsenite et arseniate de calcium, de l'arseniate ferrique et de l'hydroxyde ferrique entrainant les ions arsenite et arseniate. Ce dernier cas met en uvre les proprietes d'adsorption de l'hydroxyde ferrique colloidal. La precipitation de l'arsenite de calcium permet d'eliminer l'arsenic a 80% pour un ph optimal de 11 et un rapport molaire ca 2 +/as i i i de 15. La precipitation de l'arseniate de calcium permet d'eliminer l'arsenic a plus de 99% au ph optimal 12,5 et pour un ajout d'ions calcium egal a cinq fois la quantite stchiometrique. L'entrainement de l'arsenite (ph 9) et de l'arseniate (ph 5) lors de la precipitation de l'hydroxyde ferrique est egalement tres efficace. Le meilleur compromis pour obtenir a la fois un grand confinement de l'arsenic dans le precipite (rapport molaire as/fe dans celui-ci compris entre 2/3 et 1) et son elimination quasi quantitative de la solution (rendement > 99%) exige la mise en uvre d'un rapport molaire initial fe/as compris entre 1 et 1,5. La detoxication ultime des solutions surnageantes avec un echangeur d'anions classiques n'a pas donne de resultats satisfaisants en raison du manque de selectivite liee a la forte concentration des chlorures. La mise en uvre de resines plus selectives a donc ete etudiee. La purification de solutions contenant des traces d'arsenic (10 mg. L - 1) en presence de fortes concentrations d'ions chlorure (1 a 3 mol. L - 1) avec un echangeur a groupements sulfonate contenant de l'hydroxyde ferrique dans les pores a permis de collecter un volume d'effluent egal a 280 et 540 fois le volume de resine (respectivement pour as i i i et as v) avec une teneur en arsenic inferieure a 0,1 mg. L - 1. Nous avons enfin etudie la regeneration et le recyclage de la resine. Cette derniere operation est difficile car on observe une diminution de la capacite de la resine en fonction du nombre de cycle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 p.
  • Annexes : 84 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.