Sommation spatiale et codage medullaire de l'information nociceptive

par OLIVIER GALL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de DANIEL LEBARS.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de la facon dont sont codees les caracteristiques spatiales des stimulations a permis des avancees significatives dans la connaissance de la physiologie de differents systemes sensoriels mais ce champ d'investigation est reste peu explore dans le domaine de la douleur et de la nociception. Nous avons d'abord montre que les neurones a convergence de la moelle lombaire ne codent pas de facon monotone l'etendue de la surface de stimulation. La sommation spatiale d'influences excitatrices est limitee par la mise en jeu de controles inhibiteurs qui disparaissent chez les animaux spinalises. Des experiences de transections etagees du nevraxe ont montre que ces controles inhibiteurs sont sous-tendus, comme les controles inhibiteurs diffus (cidn), par un relais dans la region la plus caudale de la formation reticulee bulbaire. Nous avons par ailleurs pu constater que les controles inhibiteurs declenches par sommation spatiale sont inhibes par de faibles doses de morphine systemique, comme les cidn. Le subnucleus reticularis dorsalis (srd) est un relais majeur de l'information nociceptive entre la corne dorsale de la moelle et les noyaux du thalamus median. Nous avons montre que les neurones du srd sont soumis, directement ou indirectement, aux effets des controles inhibiteurs declenches par sommation spatiale. Ceci invite a reconsiderer le role de ces systemes dans l'elaboration de la sensation douloureuse. Au vu des resultats de differentes etudes psychophysiques et de l'etude que nous avons realisee chez des enfants victimes de brulures cutanees, on peut proposer que les controles inhibiteurs declenches par sommation spatiale constituent, non pas un systeme destine a produire de l'analgesie, mais plutot un mecanisme par lequel le systeme nerveux parvient a extraire a moindre cout, en terme de quantite d'information a traiter, une representation spatiale des stimulations nociceptives apportees par l'environnement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 p.
  • Annexes : 473 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.