Caracterisation de la poly (a)-binding protein 3 et de hzyg, deux nouveaux genes exprimes dans le testicule humain

par CHLOE FERAL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de GEORGES GUELLAEN.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Mon travail de these a consiste a caracteriser trois clones exprimes dans le testicule humain : 2 clones homologues aux poly (a) binding proteins (pabp) et un clone presentant des similitudes avec le gene zyg-11 du ver c. Elegans. Dans l'introduction sont d'abord rappelees les donnees relatives au projet genome humain (pgh), notamment les approches scientifiques et les technologies complementaires indispensables a la mise en place de ce projet. Ensuite, nous developperons le projet developpe au laboratoire, en detaillant plus particulierement le choix du testicule humain comme organe de depart. Les resultats presentes dans cette these sont divises en trois parties. La premiere partie de ce manuscrit concerne la caracterisation d'une nouvelle isoforme de poly (a) binding proteins (pabp3) specifiquement exprimee dans le testicule humain. Dans ce but, nous avons realise le clonage et le sequencage de l'adnc codant pour cette proteine, et isole le promoteur du gene correspondant afin d'en etudier l'activite. Un nouveau pseudogene (pabp4) a egalement ete caracterise. Par ailleurs, nous avons localise l'ensemble des genes fonctionnels des pabp humaines. La deuxieme partie de ce manuscrit est consacree a la caracterisation de l'orthologue humain (hzyg) du gene zyg-11 du ver c. Elegans. Implique dans les stades precoces de developpement (stades meiotiques). Nous avons clone le adnc humain puis nous avons etudie l'expression de hzyg au cours de la spermatogenese. Recemment, la comparaison de hzyg aux sequences deposees dans les bases de donnees nous a permis d'identifier une sequence de d. Melanogaster qui presente une meilleure similitude avec hzyg que la sequence du gene zyg-11 initialement identifie. Nous avons obtenu une souche mutante de drosophile qui contient un element transposable dans le premier exon de ce gene. La deletion de cet element transposable est actuellement en cours, afin d'inactiver le gene de drosophile. Enfin, la troisieme partie de ce manuscrit regroupe des travaux realises dans le cadre de collaborations. Grace aux competences que j'ai acquises en hybridation in situ, rt-pcr semi-quantitative et western blot, j'ai ete sollicitee pour participer a 2 etudes : i) caracterisation de l'expression de la proteine nm23-h5 ; ii) etude de l'expression du gene hh-rev107.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 244 p.
  • Annexes : 189 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.