Origine embryonnaire et differenciation des lymphocytes chez l'axolotl du mexique

par CHARLES DURAND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JACQUES CHARLEMAGNE.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail de these est une contribution a l'etude de l'origine embryonnaire et de la differenciation lymphocytaire chez un vertebre a sang froid : l'axolotl du mexique. Nos observations sont deduites de la caracterisation chez cet amphibien urodele de marqueurs moleculaires (rag, ikaros, helios, cbfa2) dont il a ete montre qu'ils intervenaient a des etapes cles du developpement des lignages hematopoietique et lymphocytaire chez la souris et l'homme. Nous avons dans un premier temps tente de definir les stades du developpement et les tissus ou se deroule la lymphopoiese chez l'axolotl. L'analyse en northern blot, hybridation in situ et immunochimie de l'expression des genes rag montre clairement que le thymus, la rate et le foie sont le siege d'une intense lymphocytopoiese aux jeunes stades du developpement. Notre etude revele par ailleurs que l'activite lymphopoietique du thymus est continue depuis le 3eme mois de vie larvaire jusqu'au 12eme mois, peu avant l'involution des lobes thymiques. En revanche, cette activite est limitee dans le foie et la rate aux stades larvaires juveniles. Afin de preciser l'origine des progeniteurs lymphocytaires chez l'embryon d'axolotl, nous nous sommes interesses a la biologie du gene ikaros. Par criblage d'une banque de thymus, nous avons isole deux clones codant les isoformes ik-1 et ik-2 chez l'axolotl. L'isoforme ik-1 presente deux particularites structurales relatives a la presence d'une region 3'ut tres longue d'environ 2500 pb (ou se retrouvent des sites consensus de polyadenylation et de regulation post-transcriptionnelle) et a la deletion du premier motif en doigt de zinc dans la region n-terminale. Sur la base d'experiences de dissections d'embryons et de coloration a la benzidine (qui permet de suivre l'origine et la migration des erythrocytes), nous observons que les produits d'expression du gene ikaros sont limites a la region ventrale des embryons. Cette region contient les ilots sanguins ventraux analogues au sac vitellin des embryons d'amniotes. Nous avons egalement caracterise chez l'axolotl par rt-pcr un fragment d'adnc codant la molecule helios, un autre membre de la famille ikaros isole tres recemment chez la souris et l'homme. Ce resultat suggere que la diversification des differents membres de la famille de facteurs de transcription ikaros a eu lieu avant l'emergence des amphibiens, il y a 400 millions d'annees. Notre travail met finalement en evidence une cinetique de differenciation lymphocytaire et un schema d'hematopoiese simplifies par rapport aux autres modeles de vertebres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 p.
  • Annexes : 169 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.