Spectroscopie rmn du proton appliquee a l'etude des processus neurodegeneratifs impliques dans des modeles animaux de la maladie de huntington

par CAROLINE DAUTRY

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Philippe Hantraye.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La maladie de huntington (mh) est une maladie neurodegenerative hereditaire caracterisee par des mouvements anormaux involontaires et une degenerescence selective du striatum. C'est a partir de l'hypothese qu'un deficit du metabolisme energetique produisant indirectement un processus excitotoxique serait responsable de l'atteinte du striatum, que des modeles phenotypiques de la mh ont ete developpe chez l'animal. En effet, l'administration systemique et chronique d'un inhibiteur de la succinate deshydrogenase (sdh), l'acide 3-nitropropionic (3np), permet de reproduire chez le primate non-humain et chez le rongeur les principales caracteristiques cliniques et neuropathologiques de la mh. L'etude par spectroscopie rmn localisee du proton (1h-srm) de ces modeles animaux au niveau de deux regions cerebrales presentant un vulnerabilite differentielle vis a vis de la toxicite au 3np - le striatum preferentiellement affecte et le cortex resistant en terme de neurodegenerescence - a permis d'identifier le n-acetylaspartate (naa) en tant que marqueur precoce de neurodegenerecence. La concentration en naa diminuent a la fois d'une facon tres precoce et tres selective dans le striatum au cours d'un traitement chronique par le 3np, ceci avant que les neurones ne disparaissent (densite neuronale preservee, marquage tunel negatif), mais en presence d'un dysfonctionnement cellulaire discret (diminution de l'immunoreactivite de la calbindine-d28k, alterations de la concentration de metabolites impliques dans le cycle de krebs, reponse metabolique d'origine gliale de type nutritive) et de l'apparition d'une symptomatologie clinique caracteristique (anomalies cognitives et motrices). La diminution de la concentration striatale en naa mesuree

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 p.
  • Annexes : 309 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.