Etude des mecanismes impliques dans l'effet inhibiteur des divergences de sequences sur la recombinaison mitotique et meiotique chez saccharomyces cerevisiae

par ERIC COIC

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de FRANCIS FABRE.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les evenements de recombinaison entre sequences repetees peuvent aboutir a des rearrangements chromosomiques et conduire a une predisposition au cancer chez l'homme. Differentes etudes ont montre que les divergences de sequence existant entre ces repetitions inhibent la recombinaison. Afin de mieux connaitre les mecanismes qui regulent la recombinaison entre sequences divergentes (recombinaison homeologue), nous avons construit un systeme genetique chez la levure saccharomyces cerevisiae permettant l'etude de la recombinaison entre deux genes dont les sequences nucleotidiques divergent d'environ 10%. Ces genes ont ete places soit au meme locus sur chacun des chromosomes homologues (situation allelique), soit a deux loci differents (situation ectopique). Par rapport aux controles homologues, les frequences de recombinaison homeologue sont diminuees de 3 a 500 fois selon les situations. En croissance vegetative comme en meiose, l'inhibition de la recombinaison est bien plus importante lorsque les sequences adjacentes sont heterologues que lorsqu'elles sont homologues. En plus de confirmer l'effet inhibiteur des divergences de sequences, ces resultats indiquent que la dispersion des sequences repetees est un facteur de stabilite genomique. L'etude de mutants des genes du systeme de reparation des mesappariements (lp-mmr) montre qu'il existe plusieurs voies de controle de la recombinaison homeologue. L'une implique seulement la machinerie de recombinaison, les deux autres impliquent certains ou tous les facteurs du lp-mmr connus. Une etude moleculaire de la recombinaison homeologue nous a permis de mettre en evidence une voie alternative de reparation d'un large spectre de mesappariements, impliquant l'excision de courts fragments d'adn. Cette voie est independante du lp-mmr et du systeme de reparation par excision de nucleotide (ner). Elle conduit a un morcellement des sequences recombinees, et de ce fait, possede un role potentiel dans l'evolution des genes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 294 p.
  • Annexes : 416 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.