Vers une meilleure exploitation des observations satellitales pour l'etude de l'effet radiatif des nuages. Etude effectuee a l'aide des donnees scarab et isccp

par VINCENT BRIAND

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Claudia Stubenrauch.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des ameliorations ont ete apportees a deux des principales etapes du traitement des mesures satellitales pour determiner l'effet radiatif des nuages : l'identification des scenes ciel clair et la conversion des luminances ondes courtes mesurees en flux radiatifs au sommet de l'atmosphere. De nouvelles methodes d'identification des scenes ciel clair pour les donnees du radiometre ont ete developpees en utilisant les canaux a bandes etroites dans les longueurs d'ondes visibles et infrarouges. L'algorithme d'identification des nuages, developpe dans le cadre du projet isccp, a ete adapte a la resolution spatiale des donnees scarab. Une autre methode permettant de prendre en compte les caracteristiques temporelles des donnees, a ete elaboree en se basant sur une classification plus precise des pixels selon le geotype. Les flux ondes longues ciel clairs issus de ces traitements peuvent etre inferieurs de plus de 10 w. M - 2 a ceux obtenus par une identification selon la methode erbe qui utilise des canaux a bande large sensibles a la presence de vapeur d'eau. La comparaison des resultats obtenus permet d'evaluer a environ 3 w. M - 2 l'incertitude sur la moyenne zonale des flux ondes longues ciel clair. L'anisotropie du rayonnement ondes courtes varie enormement en fonction de la scene observee ce qui rend cette conversion tres difficile et entraine des erreurs importantes sur les flux instantanes. Une methode integrant dans un reseau de neurones les proprietes physiques des nuages, permet de simuler le comportement angulaire des luminances ondes courtes. Les biais importants sur les flux determines par les modeles directionnels de erbe sont fortement reduits par cette methode. L'incertitude residuelle liees a la geometrie d'observation est de l'ordre de 1% pour les scenes totalement couverte sur l'ocean. Les resultats obtenus, etendus a d'autres scenes nuageuses, permettront d'effectuer des etudes plus precises de l'interaction nuages/rayonnement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 p.
  • Annexes : 70 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.