Etude des arn polymerases de levure : caracterisation de la sous-unite rpb8 et co-regulation de la synthese des arnt et arnr

par JEAN-FRANCOIS BRIAND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de PIERRE THURIAUX.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La transcription de l'adn est assuree chez les eucaryotes, comme la levure saccharomyces cerevisiae, par 3 enzymes : les arn polymerases i, ii et iii qui transcrivent respectivement les arn ribosomiques, les arn messagers et les arn de transfert. Il existe 5 sous-unites communes essentielles entre les 3 enzymes et deux qui le sont entre les arn polymerases i et iii. La sous-unite commune rpb8 peut etre remplacee par son homologue chez l'homme. Cette construction est thermosensible a 37\c. Dans ce travail, nous avons montre qu'une autre sous-unite commune, rpb6, etait un partenaire genetique de rpb8. Nous avons pu aussi montrer que la grande sous-unite de chacune des 3 arn polymerases interagit specifiquement avec rpb8, au niveau d'une petite region homologue dans les 3 enzymes. Une mutagenese de rpb8 a identifie plusieurs acides amines critiques a sa fonction in vivo. Ces mutations modifient l'interaction de rpb8 avec les grandes sous-unites. Les arn polymerases i et iii possedent 7 sous-unites communes, il est alors tentant d'imaginer qu'elles puissent etre co-regulees. Pour repondre a cette question, nous avons utilise des mutants inactivant specifiquement chacune des trois arn polymerases et regarde leur influence sur les deux autres activites. Nous avons pu mettre en evidence un lien entre la synthese des arnt et la synthese des arnr. Cette regulation est due, en partie, a une inhibition de la maturation des pre-arnr et non un arret de la transcription. Nous avons observe reciproquement que des mutants de l'arn polymerase i interferent avec la formation des arnt.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 p.
  • Annexes : 122 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.