Caracterisation, evolution et roles de canaux calciques voltage-dependants au cours du developpement ide neurones chez un insecte

par Pascal Benquet

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Yves Pichon.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de cette these a ete de caracteriser, de suivre l'evolution, de determiner le role et les regulations de canaux calciques voltage-dependants (ccvd) au cours du developpement neuronal d'un insecte. Les courants calciques de neurones embryonnaires (e21) de cerveau de blatte en culture primaire sont uniquement de type haut-seuil. Selon la classification des ccvd de vertebres, 75% des neurones expriment du courant de type p/q et 100% des neurones expriment du courant de type r. Au cours du developpement des neurones en culture, la densite de ces courants augmente et les proprietes d'activation voltage-dependante changent (un shift de 10 mv est observe). La proportion de courant de type r augmente progressivement par rapport a celui de type p/q, jusqu'a devenir majoritaire. Parallelement, le courant qui est tres agaiva sensible (ic 5 0=0. 2 nm) dans les cultures jeunes (1 a 5 jours in vitro (jiv)) diminue et est progressivement remplace par un courant de type p/q moins sensible a cette toxine (ic 5 0=12 nm), suggerant une evolution du courant de type p en courant de type q au cours du developpement des neurones en cultures. Nous avons confirme la presence de ces courants sur des neurones fraichement dissocies a partir d'embryons de differents ages. Les courants apparaissent a e14, leur densite augmente avec l'age de l'embryon et un shift de 10 mv est observe entre e14 et e18. En plus des courants de type p/q et r, un courant de type n a ete identifie. Sur des neurones de cultures jeunes, l'addition dans le milieu de culture de chelateurs extra ou intracellulaires de calcium ou de bloqueurs affectant le courant de type r, ou l'utilisation d'inhibiteurs de la ca/calmoduline kinase entrainent la mort de tous les neurones en 48 heures. Ces effets sont fonction de l'etat du reseau neuronal. Lors de la formation du reseau (10-30 jiv), la survie neuronale devient calcium independante. Cependant les bloqueurs de ccvd diminuent de facon significative la pousse neuritique. Le serum ftal bovin n'est pas necessaire a la survie neuronale a court terme mais est indispensable a la pousse neuritique. Le mecanisme d'action de ce serum semble impliquer la cascade de signalisation tk-, ras- et pi3k conduisant a une augmentation de la densite des ccvd notamment de type r.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 299 p.
  • Annexes : 291 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.