La serotonine dans le controle spinal et supraspinal de l'erection chez le rat : etude neuroanatomique

par MIRCEA BANCILA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de DANIEL VERGE.

Soutenue en 2000

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La serotonine (5-ht) est impliquee dans le controle spinal et supraspinal de l'erection, mais les voies et les recepteurs mis en jeu sont mal connus. Au niveaux de la moelle epiniere lombo-sacree nous avons recherche, a l'aide de techniques d'immunohistochimie et immunofluorescence, combinees a des techniques de tracage, a localiser les recepteurs 5-ht 2 c, dans le noyau parasympathique sacre (spn), la commissure grise dorsale (dgc) et les motoneurones du nerf honteux. Au niveau ultrastructural, l'immunomarquage est associe au reseau cis-golgien. Dans le spn et la dgc, tous les neurones a destinee penienne, identifies par transport retrograde trans-synaptique du virus pseudorabique (prv) a partir du corps caverneux, portent des recepteurs 5-ht 2 c. La plupart des neurones preganglionnaires identifies par transport retrograde de fast blue a partir du ganglion pelvien majeur, expriment le recepteur 5-ht 2 c. Les motoneurones du nerf honteux, identifies apres injection de fast blue dans les muscles ischiocaverneux et bulbospongieux sont egalement munis des recepteurs 5-ht 2 c. Ces resultats apportent un support morphologique aux donnees pharmacologiques impliquant les recepteurs 5-ht 2 c dans le controle de l'erection au niveau de la moelle lombo-sacree. A l'aide du transport retrograde trans-synaptique du prv a partir du corps caverneux, nous avons identifie les neurones 5-ht controlant directement l'erection au niveau du bulbe rachidien, en particulier dans le noyau paragigantocellulaire (npgi), dont le role dans le controle de l'erection est bien etabli. En combinant le marquage prv avec le transport anterograde de la pha-l a partir du noyau paraventriculaire de l'hypothalamus (pvn), nous avons montre l'existence de projections directes, non-ocytocinergiques, de ce noyau sur les neurones 5-ht du npgi projetant vers le penis, demontrant ainsi, l'existence d'une voie de controle indirecte du pvn sur l'erection, la voie ocytocinergique directe vers la moelle etant bien connue.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 p.
  • Annexes : 712 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2000
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.