Etude de molecules regulant la phase g1 du cycle cellulaire dans le cancer de la prostate

par SANDRINE PESCHE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de ROSETTE LIDEREAN.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le cancer de la prostate est un probleme de sante publique ; une meilleure comprehension des evenements impliques dans le developpement de ce cancer est essentielle pour ameliorer la prise en charge des patients. L'accumulation d'evenements moleculaires participe au developpement tumoral, et la deregulation de la croissance cellulaire joue un role capital. La phase g1 est une etape importante du cycle, ou intervient le gene rb1. La phosphorylation de prb est regulee par des complexes cycline/cdk. Prb est aussi regulee par des molecules du cycle cellulaire modulees par le gene pten. D'autre part, pten bloque la voie du gene akt, inhibant alors la croissance cellulaire. L'objet de ce memoire est l'etude des molecules impliquees au niveau de la phase g1 du cycle. Nous avons etudie l'expression de 12 genes, a savoir rb1, e2f1, cdk2, cdk4, ccnd1, ccne, 4 ckis (p16, p19, p21, et p27), pten et akt1, dans des tumeurs de prostate. Toutes les tumeurs analysees etaient alterees pour au moins l'un de ces genes, montrant ainsi l'importance des molecules impliquees en g1 dans la tumorigenese prostatique. Concernant les 3 genes cles de la regulation de la phase g1, une expression anormale de pten, akt1, et/ou rb1, a ete detectee dans 54% des cas. Nous avons observe une diminution d'expression de rb1, independemment des deletions genomiques frequemment detectees au niveau du locus de rb1. De plus, nous avons detecte un certain nombre de deletions au niveau du locus de pten, et nous avons mis en evidence des mutations du gene dans quelques cas. D'autre part, p16 et p27, tous deux genes suppresseurs, ont ete retrouves souvent surexprimes, mais il pourrait s'agir de molecules inactives. Finalement, bien que toutes les tumeurs presentaient une expression alteree des genes etudies, nos resultats ont montre que les alterations de pten et de p16 etaient plutot associees a la progression tumorale, puisqu'elles apparaissaient plus frequemment dans des stades avances.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 p.
  • Annexes : 423 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.