"poussiere de vie" analyse de la politique sociale en matiere d'exclusion au vietnam, a partir de la monographie du camp social de tay dang

par Anne-Marie Ricaldi-Coquelin

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de MICHELE METOODI.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    Apres avoir analyse la carriere deviante des sans-abri qui survivent dans les rues du vietnam des annees 90, cette recherche interroge les effets et les limites de la prise en charge institutionnelle, proposee par les autorites gouvernementales pour lutter contre l'exclusion. En donnant la parole aux acteurs beneficiaires et aux membres du personnel, a travers la monographie d'un centre d'accueilpilote, situee dans la region de hanoi, capitale du pays, l'etude se propose d'analyser les causes de succes et d'echecs de la politique sociale mise en oeuvre, en vue d'une reinsertion des acteurs. Les raisons de la desinsertion, mais aussi les aspirations des acteurs et leurs representations du monde sont mises au jour, ainsi que les representations sociales qui contribuent a stigmatiser les sans-abri dans leur indentite de << poussieres de vie >> puis d'<< objets sociaux >>.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 762 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 238 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4554ju
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.