Les jardins de ouagadougou : approche socio-ecologique de la ville

par Marie-Josèphe Menozzi

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Raymond Pujol.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    En prenant l'exemple de la ville de ouagadougou (burkina faso), ce travail pose la question de l'existence d'une correlation entre le developpement urbain et le developpement des jardins d'ornement. Dans une perspective ethnobotanique, et a partir de l'hypothese selon laquelle les relations que les hommes entretiennent avec les plantes sont significatives des relations qu'ils entretiennent entre eux, cette etude s'attache a montrer en quoi une modification de l'organisation sociale, par le -fait de facteurs politiques, socio-economiques, culturels favorise le developpement des jardins d'ornement et en quoi la confection de jardins traduit une modification de la relation que les hommes entretiennent avec les vegetaux. Dans le cadre methodologique de l'anthropologie symetrique, ce travail s'interroge sur la maniere dont les plantes ornementales, hybrides de nature et de culture, participent de l'etablissement de nouveaux reseaux liant les differents aspects de la societe etudiee : politiques, techniques, sociaux, ecologiques, cosmologiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 435 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 142 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.