Des femmes au monde des hommes : la construction de l'identité des femmes investies dans un sport "masculin" : analyse comparée du football, des boxes poings-pieds et de l'haltérophilie

par Christine Mennesson

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Michel Berthelot.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    Ce travail a pour objectifs principaux d'appréhender tout d'abord les manières dont les femmes engagées dans un sport (4 masculin >> (football, boxe, haltérophilie) construisent leurs identités sexuées, et ensuite d'analyser les conséquences de ce processus sur le questionnement de la domination masculine et l'évolution des rapports entre les sexes. Il se situe dans l'espace des pratiques sportives, lieu de << naturalisation >> des différences sexuées, et s'inscrit dans les problématiques de la << construction identitaire >> et celles des << rapports sociaux de sexe >>. L'étude s'appuie sur 50 entretiens de type biographique menés auprès de sportives, de dirigeants et d'entraineurs, ainsi que sur une approche de type ethnographique. Les résultats montrent en premier lieu les différences importantes de contexte institutionnel entre les trois disciplines, << l'originalité >> des dispositions sexuées << inversées >> de la grande majorité des footballeuses et des boxeuses, et la diversité des parcours d'accès au haut-niveau. Nous mettons ensuite en évidence le rôle de l'expérience sportive << hors normes >> dans la construction identitaire. Toutes les sportives se définissent en se distinguant à la fois du << masculin >>, et de quelques stéréotypes d'une <<féminité >> jugée (traditionnelle >>. L'importance du contexte de socialisation secondaire et, plus particulièrement, de l'ordre des interactions entre hommes et femmes est également mis en évidence. Ainsi les footballeuses en situation << d'homosociabilité >> sont critiques à l'égard des normes sexuées et sexuelles, contrairement aux boxeuses et aux haltérophiles qui évoluent principalement dans un contexte << hétérosocial >>. Enfin, l'analyse des << formes identitaires >> construites par les sportives permet de montrer la diversité des processus de formation des identités. Ainsi, les formes identitaires des boxeuses se construisent en étroite relation avec leurs trajectoires sociales, ce qui n'est pas le cas des footballeuses. En définitive, les sportives reproduisent le contenu des catégories de sexe et la domination masculine, et, simultanément, les font évoluer en s'engageant dans un processus de renouvellement de sens des rapports sociaux de sexe. ~

  • Titre traduit

    Women in men's world. The construction of identity among felame involved in <> sports


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (597 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 473-486 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Education (Lyon).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque de sociologie Frédéric Mollé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13820 MEN
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5249
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.