Etude sociolinguistique du phenomene de l'argot a casablanca

par LAILA GHANDI

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Louis-Jean Calvet.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le langage oral caracteristique de la metropole du maroc de cette derniere decennie est considere comme esthetiquement inferieur par rapport aux autres varietes regionales de l'arabe marocain et lexicalement non conventionnel a cause d'une grande diffusion des innovations , a forte connotation argotique, qui ne cessent de l'affecter. La sociolinguistique, en admettant que tout systeme linguistique repond aux besoins de ses usagers, stipule que les conduites sociales aident a reveler les sources de l'innovation et les motiva tions des novateurs. L'histoire du parler casablancais est donc liee a celle de ses usagers. Notre objectif est de le demontrer tout en s'essayant a une description des procedes formels de creation linguistique. ,


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 494 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 109 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.