Contribution à l'histoire des débuts de la recherche linguistique sur la langue des signes française (LSF) : Les travaux de Paul Jouison

par Brigitte Garcia

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Frédéric François.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette étude se propose comme une lecture, aujourd'hui, des travaux de Paul Jouison sur la langue des signes française et, le moment de leur production (1979-1990) coïncidant avec la phase de constitution de la LSF comme objet d'une description linguistique, comme une lecture envisageant ensemble ces textes et ce contexte particulier : les années 80 en France. Les chercheurs français d'alors, Jouison le premier, ont fait ce choix atypique de travailler directement sur <<les productions spontanées des sourds en situation naturelle>>, choix qui a déterminé ce qui est aujourd'hui encore appelé <<spécificité française>> -marquée en particulier par l'intégration a la LSF de productions gestuelles qui, ailleurs, sont majoritairement considérées comme non linguistiques. Riche en soi, la réflexion de Jouison est aussi partie constituante et reflet de ce contexte liminaire. Outre l'établissement de la totalité des archives de cet auteur (vol. Ii), on s'attache à restituer les caractéristiques historiques et épistémologiques susceptibles d'éclairer sa démarche et les complexités de ses textes, mais aussi à montrer ce que certaines des difficultés qu'il a rencontrées -notamment dans son entreprise d'élaboration d'une <<écriture de la LSF>> - actualisent des tensions internes et enjeux propres à cette époque, pour laquelle le statut de langue des LS est encore en question. Cette mise en perspective, incluant un contrepoint avec l'autre grande recherche française contemporaine (C. Cuxac), permet de mieux cerner les spécificités de Jouison, son questionnement notamment sur la part qu'il convient de faire, dans la compréhension des structures des LS, a la nature corporelle de leur <<canal>> : réflexion sur les sémiologies linguistique et corporelle (et, simultanément, scripturale) dont on montre combien le cadre structuraliste encore dominant - le statut ambigu confère a la <<substance>> - en faisait une gageure mais dont on suggère aussi l'intérêt que, reformulée, elle présente aujourd'hui.

  • Titre traduit

    Contribution to the history of the beginnings of linguistic research about french sign language (FSL). The works of Paul Jouison


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (439, 348 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 431-439 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5241
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.