La cognition spatiale dans les environnements souterrains et urbains : aides verbales et graphiques à la navigation

par Sylvie Fontaine

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Denis.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche, menée en collaboration avec la RATP, était d'étudier la cognition spatiale dans des environnements souterrains et urbains. Dans la première expérience, des participants devaient décrire des trajets ayant pour point de départ le quai d'une station et pour point d'arrivée un bâtiment dans la ville de paris. Des différences tant dans la nature des informations que dans leur organisation ont été observées au sein des descriptions des trajets souterrains et extérieurs. Les références, au sein des descriptions, à la signalétique présente dans les stations ont été examinées. Dans la deuxième expérience, des descriptions issues de la première expérience ont été évaluées par des juges. Une bonne et une mauvaise description ont été sélectionnées. Une description squelette, comportant les informations essentielles pour la navigation, a été construite. Ces trois descriptions ont ensuite été testées en tant qu'aides à la navigation. Des différences dans l'efficacité des déplacements en fonction des descriptions apprises ont été observées. La troisième expérience a permis de confirmer la fonction de guidage de la signalétique. La quatrième expérience nous a permis d'aborder le traitement de la verticalité. Nous avons teste l'efficacité de trois représentations graphiques : des plans de chaque niveau de la station, des plans associes a une coupe de la station et une représentation axonométrique. Ces représentations ont été comparées à un apprentissage de la station par la navigation. La représentation axonométrique, montrant la station dans son ensemble, s'est avérée plus efficace pour la résolution de taches nécessitant de disposer d'une représentation globale de la station. Cette recherche a permis d'examiner l'effet de la nature de l'environnement sur la verbalisation de connaissances spatiales et la navigation. De plus, nous avons mis en évidence que la dimension verticale, lorsqu'elle est figurée par un dispositif graphique approprie, peut etre integree aux représentations mentales spatiales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 197-208

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4517
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.