"Destins" de la famille d'Œdipe

par Catherine Combase

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Georges Lemaire.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    La pratique de la thérapie familiale ramène à s'interroger au sujet de l'ensemble du groupe dans lequel Œdipe traverse le complexe d'Œdipe. Dans ce cadre, un ou deux thérapeutes reçoivent les membres d'une famille qui vivent - ou ont vécu - ensemble, sur au moins deux générations. Dans les tragédies de Sophocle, Œdipe-roi, Œdipe à Colone, et Antigone, le poète a mis en scène et en action trois générations de la lignée des Labdacides. Les règles de la tragédie classique veulent que la tragédie soit une construction dans laquelle les relations - de préférence entre des proches - sont dramatisées. Œdipe, Laïos, Jocaste, Antigone, et toute leur famille sont des personnages du cycle mythologique thébain. Sophocle en fait des figures de l'action tragique. Pour S. Freud, la découverte de l'Œdipe est liée à l'auto-analyse qu'il engage un an après la mort de son père. Au cours de celle-ci, les souvenirs qui remontent à la surface sont ceux de son enfance. Ils mettent en scène les personnages de sa propre famille : son père, Jacob, sa mère, Amalia, Julius, le frère cadet mort a quelques mois, l'un de ses oncles Joseph, et d'autres encore. Ces souvenirs mettent en lumière une généalogie compliquée, et les interrogations qu'elle déclenche à propos de l'ordre des générations. La construction tragique de Sophocle a inspiré à Freud le modèle théorique de complexe d'Œdipe. Le complexe d'Œdipe, comme concept fondamental de la psychanalyse, est encore actuellement souvent remis en cause, mais il -est aussi le point de départ de nombreux enrichissements cliniques et théoriques. A travers la clinique des familles, l'œuvre de Freud et les tragédies de Sophocle, c'est la constellation familiale dans son ensemble qui est au centre de ce travail.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (283 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 276-281. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2000/COM

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4510
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.