Transfert de gènes dans les cellules épithéliales des voies aériennes à l'aide de dérives de polylysine : application à la mucoviscidose

par Isabelle Fajac

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Pascale Briand.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    La mucoviscidose est une maladie autosomique récessive qui pourrait bénéficier d'un traitement par thérapie génique. Dans ce travail, nous avons étudié le transfert de gènes dans les cellules épithéliales des voies aériennes à l'aide de dérivés de polylysine, les polylysines glycosylées ou histidylées. La polylysine est une chaîne polycationique qui permet la formation avec l'ADN plasmidique d'un complexe éléctrostatique transitoirement stable. Les polylysines glycosylées sont formées de polylysine partiellement substituée par des résidus osidiques. Ces résidus permettent un ciblage cellulaire car ils sont reconnus par des récepteurs menbranaires affines d'osides, ls lectines. Un fois entrés dans les cellules, les complexes plasmide/dérivé de polylysine doivent s'échapper des vésicules d'endocytose afin de pouvoir atteindre le noyau de la cellule à traiter. Des agents endosomolytiques comme la chloroquine sont utilisés. Une polylysine substituée par des résidus histidyles qui déstabilisent par eux-même les membranes des endosomes a également été étudiée. Nous avons montré que parmi les différents dérivés de la polylysine, la polylysine lactosylée, la polylysine glucosylée et la polylysine histidylée permettent le transfert de gènes raporteurs et du gène CFTR le plus efficace dans des lignées de cellules épithéliales et séreuses des voies aériennes de phénotype normal et avec mutation homozygote ?F508 du gène CFTR et dans des celules en culture primaire. Le transfert de gènes à l'aide de ces dérivés de polylysine s'effectue sans toxicité cellulaire et est aussi ou plus efficace que le transfert de gènes obtenu avec d'autres vecteurs synthétiques commercialisés (polyéthylénéimine et lipides cationiques). Les mécanismes cellulaires du transfert de gènes ont été abordés en étudiant les relations entre endocytose médiée par un recepteur et efficacité de transfert de gènes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XVIII-76 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 2000 / 12
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 2113
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.