Contribution a l'etude de la spermatogenese humaine : i) expression des nucleoproteines basiques pendant la spermiogenese ii) implications des remaniements chromosomiques dans les alterations de la spermatogenese

par JEAN-PIERRE SIFFROI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Pierre Dadoune.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La spermatogenese humaine a ete etudiee par : a) l'etude de l'activite du nucleole dans les spermatides par hybridation in situ en microscopie electronique. B) l'analyse des modalites de l'expression des nucleoproteines basiques pendant la spermiogenese grace a des methodes de double hybridation in situ en microscopie electronique. C) l'etude de la regulation de leur synthese par l'analyse de l'expression de la proteine de regulation trbp en immunocytochimie et hybridation in situ ultrastructurales. D) la recherche de la persistance de transcrits dans les spermatozoides matures par des techniques de rt-pcr. E) la mesure, par pcr et hybridation in situ fluorescente (fish), de l'implication des remaniements chromosomiques dans les alterations de la spermatogenese. Les resultats obtenus ont permis 1) de conclure au caractere fonctionnel du nucleole des spermatides. 2) de verifier, de facon simultanee, que la localisation des transcrits codant pour la proteine de transition tp1 et pour la protamine hp1 etait bien en relation avec les donnees existantes concernant la double transition proteique dans le noyau des spermatides. 3) de montrer que le mode d'expression des transcrits codant pour trbp et de la proteine coincidait avec le role suppose de cette derniere dans la regulation de la traduction des transcrits codant pour les protamines. 4) de detecter certains transcrits, dont ceux codant pour les proteines de transition et pour les protamines, dans les spermatozoides humains ejacules. 5) de montrer que des microdeletions du chromosome y pouvaient etre decelees chez des patients presentant une infertilite idiopathique ou non et que la frequence elevee de celles-ci chez des enfants nes de peres infertiles, grace aux techniques d'aide medicale a la procreation, n'etait pas forcement due a l'existence de mosaiques dans les cellules germinales de ces hommes. 6) de constater que ces deletions du chromosome y rendaient ce dernier instable et susceptible d'etre perdu au cours des divisions cellulaires, a la fois dans les cellules somatiques mais aussi germinales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Annexes : 317 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.