Anxiete,humeur et traitement de l'information emotionnelle : specificite ou generalite du trait et de l'humeur comme determinant de la conduite

par Emmanuelle Vignoli

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Huteau.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les relations entre emotion et cognition sont examinees par l'intermediaire, (1) du trait de personnalite (anxiete-trait), sa mesure relative a une classe de situations (situations d'evaluation social ou de danger physique) parait plus appropriee pour rendre compte de la coherence de la conduite (endier & magnusson, 1976 ; huteau, 1985) ; (2) d'un phenomene transitoire (humeur) suscite experimentalement. L'organisation de l'information emotionnelle en memoire semantique et episodique, en fournissant des cadres de reference, permet, par ailleurs, a l'individu de predire les evenements et de s'y adapter avec plus ou moins d'efficacite. 364 etudiants participent a une experience dans laquelle on estime les effets du trait (specifique/general), de l'humeur (specifique/general) et de la combinaison du trait et de l'humeur sur la typicite d'exemplaires de situations d'evaluation sociale et de danger physique et sur le rappel explicite et implicite d'items socialement positifs ou menacants et physiquement positifs ou menacants. La superiorite du modele interactionniste de l'anxiete sur celui du trait general, a laquelle nous nous attendions, dans la prediction de la conduite de traitement de l'information emotionnelle semble dependre de la nature des situations. L'effet de congruence a l'anxiete (trait ou humeur), generalement trouve dans la litterature, n'est pas toujours confirme pour la memoire episodique. L'anxiete parait associee par ailleurs a une restriction du champ de l'attention aux seuls stimuli menacants, l'humeur positive a un rappel superieur du materiel positif. Enfin, l'humeur anxieuse ne s'ajoute pas au trait dans le traitement de l'information anxiogene. La complexite des resultats fait que ceux-ci sont difficilement interpretables a l'aide d'un seul modele. Les theories d'hypervigilance d'eysenck (1992), de richesse du contexte cognitif d'isen (1984) et des schemas de beck ( 1976) et bower (1981) servent de cadres interpretatifs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 530 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 329 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.