Temps et verbe en coréen et en japonais : étude contrastive sur les systématiques verbo-temporelles du coréen et du japonais

par Dong-Yeol Park

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de André Joly.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude concerne la description du système verbal en coréen et en japonais dans le cadre psychomécanique. Ces deux langues livrent une distribution binaire du temps d'univers au mode indicatif : passé-non passé ou passé-transpassé. Mais une forme archétypique du leur présent (0) qu'on peut représenter topologiquement est différente : le présent coréen est vu animé d'un temps descendant, tandis que le présent japonais, d'un temps ascendant. Les marqueurs du passé, ot(cor) et ta(jap) donnant une vue perfective s'appuient aussi respectivement sur le cours descendant, et ascendant. Du point de vue contrastif, la grande différence entre ot et ta est le fait que ta n'exprime que le résultat lié à l'action origine, tandis que ot du coréen peut recouvrir deux cas : le résultat lié à l'action et le résultat délié de l'action origine. Pour exprimer l'imperfectif, d'ailleurs, il existe des marqueurs particuliers, ko. Il {cor} et te. I (jap) qui donnent essentiellement une image sécante au moyen de la combinaison de ko(cor) ou te(jap) livrant une vision de l'événement (inaccomplie ou accomplie), et it. (ta) (cor) ou i. (ru) (jap), curseur pour la position d'une saisie envers un événement. Or, la différence entre ko. It et te. I est que te. I n'a qu'une saisie extra-opérationnelle d'un résultatif qui focalise l'état résultant de l'événement, (mais pas de saisie intra-opérationnelle qui focalise l'événement) tandis que te. I à ces deux saisies. Par ailleurs, le morphemeto en coréen qui a le statut le plus spécifique dans le système temporel coréen, permet la fonction de la prise en charge de l'événement au moment de passé en traduisant un repère passé. Nous en arrivons à établir pour le coréen la dualité du système temporel fondée sur l'existence de to, autrement dit, sur deux axes : axe de l'actuel et celui du mémoriel (l'inactuel). Quant à ket en coréen, nous croyons qu'il n'est qu'un marqueur particulier de la modalité de l'éventuel. Le sens du futur permis par ket n'est qu'un effet de sens de sa valeur modale.

  • Titre traduit

    Tense and verb in Korean and in Japanese : contrastif study on the verb-temporal systematics in Korean and in Japanese


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 523 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 214 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4961

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5446
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.