Adrienne Monnier et la vie littéraire

par Sophie-Anne Robert

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Yves Tadié.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de montrer l'importance de la librairie d’Adrienne Monnier (1892-1955), la Maison des amis des livres, dans la vie littéraire française et internationale entre 1915 et 1951. Une première partie est consacrée au fonctionnement de la librairie - vente et prêt -, ainsi qu'au choix d'une certaine littérature par Adrienne Monnier. Les archives de la librairie permettent de donner une image du public qui fréquente la librairie, ainsi que de préciser certaines de ses lectures. Ces choix sont remis dans leur contexte à travers les grands évènements de l'histoire littéraire et expliquent pourquoi les écrivains comme Valéry Larbaud, Léon-Paul Fargue, Paul Valéry ou André Gide fréquentent la librairie. Une deuxième partie s'intéresse aux réseaux de relations qui se créent à la Maison des amis des livres et à leur fonctionnement. Les séances de lectures, les expositions, les petits groupes, les réseaux d'aides et les relations avec les institutions littéraires montrent pourquoi la Maison des amis des livres est une boutique et un salon littéraire. Dans une troisième partie, on essaie de relier ces différents aspects en étudiant les réalisations liées à la librairie mais aussi à un travail de groupe : les revues, l’édition et les traductions.

  • Titre traduit

    Adrienne Monnier and literary life 1915-1951


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 366 p.
  • Notes : THESE CONFIDENTIELLE
  • Annexes : 185 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.