Le cinéma de Jean Genet : pour une réflexion sur la participation du scénario à la mise en scène

par Mireille Henneton

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Michel Autrand.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    A partir des scripts de Jean Genet, Mademoiselle, Le bagne, La nuit venue, Le langage de la muraille, et de son court métrage, Un chant d'amour, notre thèse poursuit une réflexion sur le scenario comme objet de mise en scène. La capacité de l'écrivain à s'exprimer dans les formes du cinéma y est étudiée. Une étude de ces textes montre également le goût de Genet pour le fragment et l'hétérogène et sa capacité à préserver l'unité de ses œuvres. Notre volonté de vérifier l'hypothèse du scenario comme lieu possible de mise en scène n'occulte pas cependant le fait que les scripts de Genet qui font l'objet de notre étude s'inscrivent dans une œuvre singulière. Nous avons donc tenté de rendre compte de ces scénarios en tant que productions d'un auteur, qui a, par ailleurs, construit une œuvre littéraire avec laquelle ils entretiennent des rapports plus ou moins marqués.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 468 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 451 ref.

Où se trouve cette thèse ?