L'invention de la critique formaliste (1920-1945) : autour de Paul Valéry et T.S. Eliot

par William Marx

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude d'histoire comparée de la critique littéraire tente de rendre compte de l'invention d'une critique formaliste dans l'entre-deux-guerres, en France et dans les pays anglo-saxons (Grande-Bretagne, États-Unis), totalement indépendante du mouvement formaliste russe. En analysant la quadruple crise traversée par la critique littéraire a cette époque (crises de l'objet, des valeurs, de la fonction et du discours critiques), on replace l'évolution critique dans le cadre d'un contexte philosophique, littéraire et institutionnel plus large : succès du bergsonisme, mouvement de renaissance classique, querelle sur la poésie pure, transformations de la critique universitaire. On souligne combien le modernisme littéraire et critique doit au mouvement symboliste du XIXe siècle, dans une filiation transnationale qui, remontant jusqu'à E. A. Poe, passe par Baudelaire, Laforgue et Mallarmé. En particulier, on insiste sur l'influence des deux poètes Paul Valéry et T. S. Eliot qui, appartenant à des générations différentes, eurent cependant des carrières publiques simultanées et furent considérés en leur temps comme les deux plus grands écrivains vivants. On s'efforce d'expliquer pourquoi leur œuvre critique considérable servit de référence aux deux grands mouvements de critique formaliste qui traversèrent le siècle : en France, la nouvelle critique et, dans les pays anglo-saxons, le new criticism. Cette thèse montre les affinités et les oppositions des critiques valéryenne et eliotienne sous divers aspects : idées principales, choix esthétiques de base, forme, fonction des images. A travers l'étude du rôle des concepts de traduction, de manuscrit et de tradition, on essaie de mettre en évidence l'organisation profonde du discours critique d’Eliot et de Valéry et de tirer des enseignements généraux quant à l'évolution de la critique formaliste.

  • Titre traduit

    Inventing formalist criticism (1920-1945) : Paul Valéry and T.S. Eliot


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Artois presses université à Arras

Naissance de la critique moderne : la littérature selon Eliot et Valéry, 1889-1945


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 522 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 811 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4812

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5050
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Artois presses université à Arras

Informations

  • Sous le titre : Naissance de la critique moderne : la littérature selon Eliot et Valéry, 1889-1945
  • Dans la collection : Manières de critiquer , 1637-8342
  • Détails : 1 vol. (411 p.)
  • ISBN : 2-910663-81-7
  • Annexes : Notes bibliogr. en bas de page. Bibliogr. p. 365-393. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.