Valeurs morales et religieuses sur la scène de l'Académie royale de Musique (1669-1737) : étude du Recueil général des opéras

par Jean-Noël Laurenti

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de François Moureau.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'opéra français de Quinault, Lully et leurs successeurs n'est pas un simple divertissement : comme pour toute forme d'art, les œuvres rassemblées dans le Recueil général des opéras expriment une certaine vision de l'homme dans ses rapports au monde et au divin. Ainsi, sur le plan moral, doivent-ils beaucoup à la tradition épicurienne : c'est d'elle que procède l'appel incessant au plaisir et à la vie tranquille proche de la nature, sous la forme de la bergerie. Toutefois, cet épicurisme est modulé. D'une part il accorde une place importante à l'amour. D'autre part, il évolue : durant les années 1690 à 1710 s'exprime la tentation croissante d'un hédonisme facile, privilégiant l'inconstance et l'étourdissement dans les plaisirs faciles, tandis que les décennies suivantes verront une réaction moralisante, réconciliant bonheur et vertu. Un cheminement analogue se dessine concernant la vision de la divinité. La critique, déjà présente du temps de Lully, s'exacerbe par la suite : tantôt tyrans cruels, tantôt incapables de secourir les innocents, les dieux laissent en outre des prêtres criminels parler en leur nom ; le thème de sacrifice humain vient encore ajouter l'horreur. Corrélativement, la révolte libertine emprunte simultanément à la casuistique laxiste et au pessimisme augustinien pour innocenter les coupables et les transformer en victimes. Toutefois, après 1713, les dieux redeviennent les défenseurs de l'innocence ; les thèmes déistes, le merveilleux persan, l'influence maçonnique concourent à réhabiliter l'idée d'un ordre divin au service du bien, et l'homme, recouvrant son libre arbitre, est somme de retrouver la voie de l'héroïsme. Paradoxalement, il ressort de toute cette évolution qu'à l'opéra c'est sous le règne de Louis XIV que se développent les contestations les plus radicales, et que le siècle des Lumières est aussi celui de la remise en ordre sur le plan moral et théologique.

  • Titre traduit

    Moral and religious values on the stage at the Royal Academy of Music (1669-1737) : a study of the Recueil général des opéras


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par A. Droz à Genève

Valeurs morales et religieuses sur la scène de l'Académie Royale de Musique (1669-1737)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 575 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 244 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 780 LAU val
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4780
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMc 215

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4379
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par A. Droz à Genève

Informations

  • Sous le titre : Valeurs morales et religieuses sur la scène de l'Académie Royale de Musique (1669-1737)
  • Dans la collection : Travaux du grand siècle , 22 , 1420-7699
  • Détails : 1 vol. (440 p.)
  • ISBN : 2-600-00674-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 411-421. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.