La puissance navale et militaire britannique en Méditerranée (1840-1871)

par Patrick Louvier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Georges-Henri Soutou.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    En 1840, la puissance navale et militaire britannique en Méditerranée repose sur deux composantes : une escadre permanente, basée à Malte, et trois forteresses : Gibraltar, La Valette et Corfou. Entre 1841 et 1853, les enseignements de la guerre de Syrie (1840) puis les progrès de la marine de guerre à vapeur française sont l'objet de vifs débats qui entrainent le renforcement de l'escadre, la création d'une hotte mixte, ainsi que la modernisation de l'arsenal de Malte. La réorganisation partielle des fortifications de Gibraltar et de La Valette tente parallèlement de répondre aux défis posés par les progrès de l'artillerie navale et les changements tactiques introduits par la marine à vapeur. La guerre de Crimée impose une modification importante du dispositif naval et militaire anglais en méditerranée. Elle dévoile les limites d'une stratégie amphibie handicapée par l'insuffisance des ressources militaires insulaires et méditerranéennes et l'échec d'une collaboration anglo-ottomane. Ce conflit conduit à une réorganisation des forces navales, il bouleverse la composition des garnisons et dévoile l'importance logistique de Malte. Le processus de modernisation engagé après 1841 est parachevé entre 1856 et 1860 avec la conversion de l'escadre en flotte " tout vapeur " et le réarmement des forteresses. La décennie suivante est marquée par une rapide évolution des données technologique et stratégique. L'introduction après 1860 de canons rayes suscite de vives controverses. La conversion de l'escadre en flotte cuirassée (1863 - 1867) rend impératif un renforcement des capacités logistiques. Alors que l'abandon des iles ioniennes en 1864 libère l’armée d'un fardeau onéreux et inutile, l'adoption de la route de Suez comme voie militaire impériale régulière puis la création d'un réseau télégraphique anglo-indien transméditerranéen consacrent un processus engagé au début des années 1840 et décuplent l'importance géostratégique de la Méditerranée.

  • Titre traduit

    The British naval and military power in the Mediterranean (1840-1871)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Service historique de la défense à [Vincennes]

La puissance navale et militaire britannique en Méditerranée ( 1840-1871)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (629 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 551-573

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4814
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11752 (1)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11752 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3117
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5045
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Service historique de la défense à [Vincennes]

Informations

  • Sous le titre : La puissance navale et militaire britannique en Méditerranée ( 1840-1871)
  • Détails : 1 vol. (496 p.)
  • ISBN : 2-11-096333-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 375-437. Index. Annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.