Jacques VI d'Écosse - Ier d'Angleterre (1566-1625) : les "deux règnes" et la genèse théologico-politique de l'État moderne

par Bernard Bourdin

Thèse de doctorat en Histoire des religions

Sous la direction de Denis Crouzet, Bernard Cottret et de Claude Bressolette.

Soutenue en 2000

à Paris 4 , en partenariat avec Institut catholique de Paris. Faculté de théologie et de sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'apologie pour le serment de fidélité est incontestablement la mise en œuvre des idées de Jacques 1er élaborées dans le traité des libres monarchies. Si cette œuvre est moins explicite sur la doctrine des deux règnes que l'apologie, elle en constitue pourtant le programme théorique, notamment à propos du rapport dialectique entre l'obéissance civile et la liberté spirituelle. Le traité et l'apologie s'éclairent donc mutuellement, comme en témoigne la structure argumentative de l'œuvre apologétique de 1607-1608 et globalement, de la pensée ecclésiologique de Jacques exprimée en d'autres circonstances. C'est à la lumière de ces thèses que prend tout son relief la controverse qui oppose le roi Stuart au cardinal Robert Bellarmin. Nos deux protagonistes opposent deux conceptions chrétiennes de l'histoire du salut : l'une justifie la contestation de la papauté, en tant qu'elle représenté la figure inquiétante de l'antéchrist, l'autre magnifie au contraire l'éminente figure du pouvoir pontifical. Soucieux de préserver la souveraineté des princes temporels, Jacques ouvre une voie nouvelle entre ces deux extrêmes. La doctrine du droit divin des rois et des deux règnes qu'il promeut, exprime en effet la nécessité de donner une assise à son autorité.

  • Titre traduit

    King James VI of Scotland - I of England (1566-1625) : "the two reigns" and the theological and political inception of modern nations


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses universitaires de France à Paris

La genèse théologico-politique de l'État moderne : la controverse de Jacques Ier d'Angleterre avec le cardinal Bellarmin


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (537 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Index. Bibliogr. ff. (483-526), 632 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4815
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4991
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 94
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : La genèse théologico-politique de l'État moderne : la controverse de Jacques Ier d'Angleterre avec le cardinal Bellarmin
  • Dans la collection : Fondements de la politique , 1242-8124
  • Détails : 1 vol. (280 p.)
  • ISBN : 2-13-052937-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [263]-271. Notes bibliogr. Glossaire. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?