L'alchimie du vide chez Henri Bosco et la réalité contradictoire de la pensée orientale

par Don Ho Choi

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'alchimie est un art qui permet, par la conjonction des deux principes masculin et féminin, du soufre et du mercure, de créer la pierre philosophale possédant la vertu de transformer de la pierre en l'or. Dans cette étude, on a essayé d'appliquer cet aspect pour l'analyse de diverses images dans la fiction bosquienne. Dans la première partie, on a traité la question de l'alchimie matérielle. En suivant les significations symboliques de l'eau et du feu, on a donc trouve l'image de la maison, formant les combinaisons microcosmiques sur la terre : comme tel phénomène, le corps du héros lui-même, soulève sa puissance magnétique vers le mouvement universel. Dans la deuxième partie, on a traité la question de l'alchimie spirituelle. Alors, on a voulu classifier la notion de l'âme en deux dimensions comme les suivantes ; l'âme naturelle, venant d'un réseau élémentaire. L'âme raisonnable que porte le contemplateur, surtout, dans le thème de la métamorphose, on a trouvé le moi transcendantal qui annule le temps physique. Dans la troisième partie, cette notion du dialogue interne était conçue comme le langage poétique qui reflète le rêve de l'écrivain. Dans ce but, l’art de narration bosquienne établit une constante alternance entre le temps et l'espace. Cependant, le récit de Bosco se retourne à l'abolition du langage au moment où le narrateur franchit du moi transcendant. Enfin, c'est là tous les phénomènes alchimiques chez Bosco s'achèvent, et apparait un grand vide qui signifie l'or spirituel ou l'immortalité de l'âme.

  • Titre traduit

    The Alchemy to the emptiness in Henri Bosco's works and the contrary fact of the oriental philosophy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 19 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4741
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.