La sculpture funéraire médiévale à Paris (1140-1540)

par René-Paul Bernard

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Anne Prache.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'étude de la sculpture funéraire médiévale à Paris de 1140 à 1540 permet d'envisager plusieurs aspects de la vie et de la mort de cinq cents individus qui y vécurent et y moururent alors. Leurs tombes et tombeaux nous sont parvenus le plus souvent grâce aux dessins réalisés pour Gaignières qui constituent le corpus le plus important de toute la France médiévale pour une superficie aussi réduite. Les aspects sociaux révèlent les liens familiaux unissant certains de ces personnages et leurs fonctions sociales, administratives et au service du roi le plus souvent. Vêtements et armoiries illustrent ces représentations sociales parmi lesquelles se distingue la figure de l'enseignant. Les aspects religieux montrent l'importance essentielle de la cathédrale et de ses chanoines, suivie par différents ordres religieux. Les défunts sont surtout représentés sous forme de gisants, puis de priants ou de transis. Ces figures sont accompagnées d'anges, d'animaux puis de pleurants. Les épitaphes relatent en des termes élogieux la vie du défunt et invitent les générations suivantes à la prière. Les aspects artistiques envisagent le cadre architectural et le décor des monuments, ainsi que les matériaux et techniques de sculpture employés. Ils peuvent servir de base à une typochronologie. Artistes, artisans et commanditaires sortent de l'anonymat au fil du temps ; au début du XVIème siècle, des actes notariés font découvrir l'activité des tombiers parisiens.

  • Titre traduit

    Tomb sculpture in medieval Paris (1140-1540)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1025 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 753 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 4703
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4097
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2424
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.