Deo gubernante : navigations miraculeuses et miracles marins au Moyen Age : l'union des cultures païennes et chrétiennes

par Jean-Olivier Signoret

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Philippe Ménard.

Soutenue en 2000

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail concerne les navigations miraculeuses dans la littérature médiévale chrétienne. Il s'agit d'un motif que l'on trouve surtout dans les genres hagiographique et romanesque. Trouve des navires guidés par Dieu, des marins embarqués sur des objets étranges, des combats contre les monstres et les tempêtes, des reliques navigantes. Il apparait que la bible a été mêlée avec les cultures païennes (germanique et celtique en particulier), d'une façon harmonieuse, réfléchie et consciente. Il n'y a aucune christianisation maladroite ou superficielle, mais la recherche de vraies correspondances. L'hagiographie semble avoir été aussi une source importante des romans bretons ; elle a dû souvent servir d'intermédiaire entre eux et la culture païenne.

  • Titre traduit

    Deo gubernante : Miraculous sailings and miracles of the sea in middle ages : the union of christian and pagan cultures


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par Presses universitaires du septentrion à Villeneuve-d'Ascq

Deo gubernante : navigations miraculeuses et miracles marins au moyen-âge : l'union des cultures païennes et chrétiennes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (523 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 497-523

Où se trouve cette thèse ?