Recherches sur la violence verbale en espagne aux xvieme et xviieme siecles (aspects sociaux, culturels et litteraires)

par Michèle Guillemont

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Augustin Redondo.

Soutenue en 2000

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude sur la violence verbale en espagne aux xvie et xviie siecles comporte quatre parties. La premiere s'attache a faire le point sur les grilles d'analyse des expressions, du silence au blaspheme. Elle montre d'une part ce que les theologiens, moralistes et theoriciens contemporains doivent aux classifications medievales des peches de la langue et d'autre part les renouvellements qui s'operent (chapitre 1). Elle commente egalement plusieurs traites, publies a partir du grand tournant des annees 1550-1560, et entierement consacres aux deviances langagieres (chapitre 2). La deuxieme partie analyse les legislations ecclesiastiques (chapitre 3) et civile (chapitre 4) sur le long terme, du xiiieme au xviie siecle et montre comment la surveillance langagiere devient finalement un objectif pour le pouvoir monarchique. La troisieme partie considere les pratiques repressives, a partir des exemples fournis par les relations de "causes de foi" des tribunaux inquisitoriaux de cordoue, grenade et majorque (chapitre 5, 6, 7). La quatrieme partie porte sur les systemes de representation litteraire, particulierement dans guzman de alfarache (1599-1604) de mateo aleman. Elle montre combienla conscience et la reflexion sur les normes langagieres et leurs subversions ont influe sur la conception de l'oeuvre, de son protagoniste, de ses personnages et de ses situations (chapitre 8 et 9). Un deuxieme volume d'annexes produit des textes sur la repression du blaspheme, des classifications d'expressions deviantes, des documents concernant la creation de confreries contre les "jurements",des exempla et des index d'expressions blasphematoires et injurieuses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 888 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 273 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMc 185

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5025
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.